AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un souper en famille sans famille ϟ ft. Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Nombre de visites chez le véto : 44 Je ressemble à : Robert Downey Jr. Je crédite : undercover
J'ai présentement : 52 Dans la vie, je suis : Avocat

MessageSujet: Un souper en famille sans famille ϟ ft. Maisie   Jeu 14 Mai - 1:07

Un souper en famille sans famille


Maisie - Jeremiah

La pluie redoublait d'intensité. Ces mauvaises conditions climatiques ne l'arrangeaient pas particulièrement et il espérait secrètement qu'elle ne s'intensifie pas outre mesure. La semaine précédente, il avait croisé son frère sur la route, par pur hasard. Au moment où Jason s'était aperçu qu'il ne pourrait l'éviter en changeant de chemin, il avait entamé une courte conversation avec lui. Elle s'était vite transformée en reproches. C'était toujours le même refrain. Soit il n'appelait pas assez ou, quand il le faisait, c'était toujours pour se voir reprocher de le déranger. Il n'était pas un mordu de téléphone et gardait rarement contact s'il pouvait éviter, c'était loin d'être une nouveauté. Ses reproches avaient été difficiles à suivre et la discussion avait principalement tournée autour de Maisie, bifurquant du manque de contacts aux contacts trop fréquents qu'il l'obligeait supposément à prendre. Son frère ne trouvait pas convenable que ce soit sa femme qui doive lui téléphoner pour qu'ils aient de ses nouvelles. N'importe quoi. Tous ses reproches ne signifiaient qu'une seule chose, Jason était un imbécile possessif et jaloux. Il avait même poussé l'audace jusqu'à s'inviter chez lui. Suite à quatre refus, Jeremiah avait finit par accepter avec l'espoir qu'il le laisserait tranquille. Il avait ensuite passé la soirée au bar le plus proche, comme maigre prix de consolation.

Et voilà qu'aujourd'hui, il avait du revenir du travail plus tôt, laissant une pile de dossiers à trier derrière lui. S'il se demandait encore pourquoi il avait finit par accepter, la réponse était pourtant évidente: Maisie. Son frère n'était qu'un paumé moralisateur et invivable à ses yeux. Un prétentieux qui croyait que ses idéaux devaient être adoptés par tout le monde. L'avocat n'était lui-même pas un modèle de vertu, loin de là, il était même investi d'une certaine prétention dans certaines occasions, mais au moins ne disait-il pas aux autres comment agir et penser. C'était une éternelle source de dispute entre eux, alors que sa belle-soeur se trouvait au milieu. Pour lui, elle représentait la femme parfaite. Belle à en couper le souffle, ne jugeant pas ses fréquentes folies et avec un caractère bien trempé comme il les appréciait. Elle était loin des petites poupées Barbies qu'il fréquentait parfois autour d'un verre. C'était une vraie femme, comme on en voyait peu. C'était toujours aussi énigmatique de la savoir en couple avec Jason depuis dix ans. Il ne la méritait pas, et ça l'irritait au plus haut point.

Dès qu'il franchit la porte de son appartement, le bruit de son téléphone le força à stopper son avancée, pour regarder le message s'y étant affiché. Un message très court de Jason qui se lisait comme suit: [je serai en retard. Maisie va arriver, je vous rejoins.] Définition: Je ne viendrai pas, j'ai mieux à faire, mais je t'envoie ma femme pour soigner les apparences. Bonne nouvelle, très bonne nouvelle. Sauf que son appartement était sans dessus dessous, qu'il n'avait rien prévu pour le repas, qu'il y avait des bouteilles d'alcool un peu partout et que Cannelle avait déniché les avis de ses nombreux comptes impayés pour les déchiqueter au sol. Son frère avait le temps de soigner les apparences, mais pas lui. Il avait juste eut le temps de cacher une petite poudre compromettante dans le meuble de sa chambre que la sonnette retentit. Soit c'était son irritant voisin de neuf ans qui venait encore s'incruster chez lui, soit c'était déjà Maisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un souper en famille sans famille ϟ ft. Maisie   Ven 15 Mai - 0:20

Un souper en famille sans famille


Jeremiah & Maisie


"Les bras obstinément croisés sur sa poitrine, les yeux voilés par les larmes, la jeune femme attendait. Elle savait qu'il n'allait pas tarder à faire son entrée. Lui. Le meurtrier. L'homme qui avait sauvagement assassiné la concierge de l'immeuble d'en face. Elle n'arrivait toujours pas croire qu'elle avait été aussi naïve ! Il lui avait juré qu'il était innocent et elle, bêtement, elle l'avait cru. Elle s'était raccrochée à son idée de coup monté comme à une bouée de sauvetage car son cœur refusait de croire qu'il avait pu commettre un meurtre aussi barbare. Et pourtant, force est de constater qu'il était le seul à pouvoir avoir commis le crime. Que devait-elle faire maintenant ? Le dénoncer ? Elle ne pouvait pas, elle l'aimait trop pour l'envoyer en prison. Le laisser s'évanouir dans la nature et laisser ce forfait impuni ? Sa conscience s'y refusait."

Maisie tapotait nerveusement son clavier d'ordinateur tout en relisant pour l'énième fois ce paragraphe bancal qui devait clôturer l'avant-dernier chapitre de son roman. Quelque chose la gênait, mais elle était bien incapable de dire quoi. L'écrivaine en herbe poussa un long soupir de frustration avant d'attraper une cigarette du bout des doigts. Mais à peine eu-t-elle le temps de la glisser entre ses lèvres qu'elle fut prise au dépourvue par la sonnerie de son portable. De surprise, elle fit un bond en avant et glissa de son fauteuil pour atterrir sur la moquette. En voulant se redresser, elle se heurta au bureau et renversa un pot à crayon. Celui-ci bascula alors sur le côté, déversant une multitude de stylos et de surligneurs sur la table avant que la jeune femme ne le réceptionne de justesse à quelques centimètres du sol. Elle se releva ensuite pour de bond et s’apprêtait à décrocher lorsque la messagerie vocale s’enclencha mécaniquement, laissant place à la voix monotone de Jason. "J'ai un petit contre-temps mon cœur. Ne m'attends pas, je te retrouve chez Jeremiah." Maisie ne prit même pas la peine de le rappeler. Elle se doutait que son époux allait lui poser un lapin de toute façon. Elle envoya une bise à Opéra, pelotonnée sur sa couche devant le poêle, et sortit sous la pluie battante en claquant la porte.

Dehors, il pleuvait à verse. La jeune femme se fraya un chemin jusqu'à sa voiture en maudissant le temps chaotique d’Écosse. Elle passa chez le traiteur chinois, au coin de sa rue, pour récupérer sa commande avant de prendre la direction de l'appartement de son beau-frère. Connaissant ce dernier, il allait soit oublier de prévoir quelque chose pour le repas, soit servir un bout d'onnesaitpastropquoi cramé. Elle avait donc prévu un plan de secours pour le dîner : l'idée de manger quelque chose préparé par Jeremiah l'effrayait un peu à vrai dire.

Ne trouvant pas de place devant l'appartement de son beau-frère, Maisie due se garer à quelques pâtés de maisons plus loin. Courir sous la pluie en ballerines jusqu'au domicile de Jeremiah ne fut clairement pas la partie la plus agréable de sa journée. La jeune femme poussa un soupir de soulagement lorsqu'elle se glissa enfin à l’abri sous un portique à l’abri des intempéries. Elle était littéralement trempée jusqu'aux os. Ses longs cheveux bruns gorgés d'eau pendouillaient le long de ses épaules, sa tunique beige lui collait à la peau et son jean mouillé semblait peser des tonnes. Elle ajusta ses cheveux en un chignon lâche sur le sommet de son crâne avant de toquer à la porte, son sac de nourriture chinoise à la main, grelottante de froid.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un souper en famille sans famille ϟ ft. Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Présentation de Okuo, Un gorille sans famille [Fini]
» Je m'appelle Rémi et je suis sans famille et je me balade dans la viiiiiiiiiiiiie !
» Famille Sullivan (famille complète)
» Bat-Famille / Le Réseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Must ♥ Dogs :: Les chiens aboient, la caravane passe :: Fort Edernad :: Little London :: Habitations-